frenhaessw

Cameroun : un organisme clandestin de collecte publique de fonds démasqué

Alerte ! la Commission des marchés financiers (CMF) au Cameroun vient de démasquer une société qui, en toute illégalité, a récemment lancé la collecte de placements de fonds sur le marché local de changes (Foreign Exchange, Forex). Sans aucune garantie, ladite société a déjà collecté des fonds auprès de plusieurs centaines de personnes.

03 Jui 2017    
Cameroun : un organisme clandestin de collecte publique de fonds démasqué (Crédits : Reuters)

La commission des marchés financiers (CMF) appelle les épargnants camerounais à la plus grande vigilance. Un organisme dénommé Gesem Forex Trading a lancé récemment une campagne de collecte de placements de fonds sur le marché local de changes (Foreign Exchange, Forex). Or, il se trouve que la société en question opère dans la clandestinité selon les révélations de la CMF.

L'organisme « n'offre pas, à ce jour, toutes les garanties de transparence et de fiabilité nécessaires à la conduite de telles opérations », a indiqué la commission dans un communiqué de presse publié ce vendredi. Pour plus de sécurité, l'organisme indépendant chargé de la protection de l'épargne publique investie en valeurs mobilières et autres produits de placement, recommande aux épargnants de demander à l'opérateur de leur fournir les autorisations nécessaires avant de se lancer dans de telles opérations. Ou au mieux, d'entrer en contact directement avec les services de la CMF.

Un taux rentable sans garantie

Depuis le début de cette opération « clandestine » de collecte publique, plusieurs fonds ont été collectés. Entre 250 et 300 personnes se sont déjà manifestées. Pour convaincre les épargnants, la société promet un taux de rémunération de 25% sur chacun des placements qu'elle propose. Parallèlement, selon l'Agence de presse africaine (APA), elle a aussi émis des prospectus commerciaux pour vendre son opération.

Basée dans la capitale camerounaise, Yaoundé et réputée filiale de Gesem Group dont le siège social apparent se trouve en Côte d'Ivoire, précise APA, «cette structure présentée au public comme une société à responsabilité limitée (Sarl) », a mené d'autres opérations de communication notamment deux séminaires d'information dans deux hôtels au Cameroun dont l'un a été relayé en début mai dernier par une chaîne de télévision internationale.

Ce n'est pas une première

D'ailleurs, durant ce séminaire les participants ont été appelés à faire des versements en espèces, précise la même source. Mais il faut signaler que la commission de surveillance n'en est pas à sa première alerte. Outre Gesem Forex Trading, une autre entreprise avait été épinglée par le régulateur du marché financier.

Sans visa, une société d'aménagement avait été démasquée après avoir lancé des consultations auprès du public camerounais pour mobiliser des financements afin de réaliser le projet immobilier baptisé « Kribi horizon 2020 ». Épinglée, l'entreprise a finalement promis de se conformer scrupuleusement aux règles du marché financer en demandant un visa pour lever des fonds dans toute légalité afin de financer son projet. La CMF s'emploie à ce qu'un tel dénouement s'applique à ce cas d'espèce.

Avec latribune

 

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde