frenhaessw

Chassé au port de Douala, Bolloré appelle les usagers à recourir au port de Kribi

Dans un communiqué, le groupe français demande aux clients de venir découvrir les tarifs préférentiels au port de Kribi.

16 Jan 2020    

C’est désormais une grande concurrence entre le port de Douala et celui de Kribi. C’est du moins la volonté de Bolloré, l’homme d’affaires français. Quasiment chassé du terminal à conteneurs du port de Douala, il veut mettre les deux espaces portuaires en duel. Dans une note qui date de la fin de la semaine dernière, le groupe français demande aux usagers de «recourir aux services préférentiels offerts par le terminal à conteneurs de Kribi».

Pour soutenir son argumentaire, il informe que la «transition opérée à Douala depuis le 1er janvier est susceptible d’affecter la fluidité des opérations». Selon lui, au port de Kribi, les procédures de dédouanement sont simplifiées. L’espace portuaire dispose aussi d’une large gamme de service.

Port autonome de Douala

Par contre au port autonome de Douala, l’heure est au bilan de la première semaine de la mise en œuvre effective de la régie du terminal à conteneurs. Dans un communiqué avec pour titre «La Rtc bien mieux», la direction de la régie inscrit en faux les prédictions de Bolloré relative à capacité de la régie. On apprend alors que pendant la période allant du 2 au 12 janvier 2020, à 11h, 4806 conteneurs sont déchargés et chargés sous la régie.

« durant la période équivalente du mois de janvier 2019, l’ancien concessionnaire, la DIT, avait déchargé et chargé un total de 4 293 conteneurs». Lit-on dans le communiqué de la régie. En clair, la régie du port de Douala, gère 18,8 conteneurs par heure depuis le départ du groupe Bolloré du terminal à conteneurs. C’est une affaire à suivre.

Source actucameroun

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde