frenhaessw

Gabon : un timbre à l'effigie de la présidente de la Cour constitutionnelle

Des timbres à l’effigie de juges de la Cour constitutionnelle, dont sa présidente Marie-Madeleine Mborantsuo, ont été mis en circulation vendredi au Gabon où, en l’absence du président Ali Bongo Ondimba, malade, Mme Mborantsuo fait figure de femme forte.

26 Jan 2019    

Les nouveaux timbres ont été présentés à la Cour constitutionnelle en présence de nombreux ministres, du Premier ministre Julien Nkoghe Bekale et du président de l’Assemblée nationale, Faustin Boukoubi, a constaté une journaliste de l’AFP.

D’ici quelques mois, des timbres seront également émis à l’effigie des représentants du Sénat, de l’Assemblée nationale et de la Primature.

Marie-Madeleine Mborantsuo, présidente de la Cour constitutionnelle depuis sa création en 1991, a eu deux enfants avec l’ex-président Omar Bongo, père d’Ali qui lui a succédé à sa mort en 2009. Elle est considérée comme une pièce maîtresse du régime gabonais.

Mi-novembre, à la suite d’un AVC du président Bongo survenu le 24 octobre à l‘étranger, la Cour avait modifié la Constitution pour pallier “l’indisponibilité temporaire” du chef de l’Etat en transférant en partie ses pouvoirs au vice-président.

Un nouveau gouvernement a prêté serment le 15 janvier devant le président Bongo, revenu pour l’occasion quelques heures à Libreville de Rabat où il se trouve en convalescence.

Avant de repartir au Maroc, il était apparu en fauteuil roulant et son état de santé réel n’a pas cessé de faire l’objet de nombreuses spéculations.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde