frenhaessw

Sénégal/Affaire Aliou Sall: les preuves qui donnent raison à la BBC

Accusé par la BBC d’avoir touché en 2014 un pot-de-vin de 250.000 dollars de Frank Timis, un homme d’affaires australo-roumain dans un contrat gazier, Aliou sall ne cesse de se défendre. Pourtant, les faits qui l’accablent sont nombreux. Sa démission le 25 juin 2019 de la tête de la Caisse des dépôts et consignations (CDC), a paru, pour beaucoup comme un signe avant-coureur de culpabilité. Le frère du président sénégalais aurait juste voulu refouler les projecteurs, avant qu’ils n’éclairent beaucoup trop autour du dossier. 

27 Juil 2019    

Après les révélations de la BBC, Aliou Sall avait tout nié en bloc, dans un communiqué, en dénonçant une campagne de dénigrement visant à faire de lui « l’ennemi public numéro un », sans trop d’explications.  

Selon la chaîne britannique, une société dirigée par Aliou Sall a perçu, en 2014, un pot-de-vin de 250.000 dollars de Frank Timis de Timis Corporation, pour  deux contrats gaziers. La chaîne britannique révèle des implications internationales, le géant pétrolier britannique BP ayant accepté en 2017 de verser 250 millions de dollars à Timis Corporation pour obtenir une participation dans les gisements de gaz naturel.

La Rédaction

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde