frenhaessw

Centrafrique : le gouvernement prêt à lutter contre les épidémies

Dans la lutte contre des épidémies, tout d’abord contre la poliomyélite et le virus Ebola, les autorités centrafricaines mobilisent leurs forces dans les zones potentiellement dangereuses, plus particulièrement dans les régions frontalières à la RD du Congo, où la maladie fait rage.

18 Aoû 2019    

D’après le ministre de la Santé Pierre Somsé, des spécialistes du secteur ainsi que des représentants de différentes organisations humanitaires se trouvent actuellement dans ces localités. Il a remarqué que la crise avait entrainé un affaiblissement de l’immunité significatif : « Selon le gouvernement, le problème est en vulnérabilité du pays. La population est limitée en ce qui concerne l’accès aux médicaments, y compris les enfants. Nous ne devons pas céder à la panique face à ces conditions. Ces épidémies sont en partie traditionnelles et nous sommes prêts à les surmonter ».

D’autre part, le gouvernement est en train de sensibiliser la population de dégâts que peut apporter le virus Ebola, or c’est une maladie qui se transmet par voie sanguine et par les secrétions d’une personne contaminée ainsi que lors de contacts avec des objets utilisés par un malade.

La famille d’une personne contaminée ainsi que ses amis sont le plus souvent transmetteurs du virus car ils restent en contact direct et proche avec elle. La période de contamination est courte, les symptômes que l’on détecte sont les maux de tête, les vomissements avec du sang, une diarrhée aigüe avec des secrétions comportant du sang, les douleurs musculaires, les larmes de sang, les saignements du nez, des gencives et oreilles. La température du corps augmente jusqu’aux 39-40 degrés. Il faut immédiatement s’adresser à un médecin lorsque ces symptômes apparaissent.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde