frenhaessw

Affaire Edith Danegnon détenue au Maroc : la FIDHOP lance un appel au roi du Maroc

Partie de Paris pour des vacances au Maroc où réside sa sœur, dame Edith DANEGNON a été arrêtée au Maroc il y a quelques jours, alors qu’elle cherchait à regagner la France où l’attendent ses enfants ; au motif qu’elle transporterait de la drogue. Aussitôt, des rumeurs d’une extradition de l’accusée vers Abidjan sont rependues sur les réseaux sociaux.

02 Aoû 2019    

En attendant son procès en urgence fixé au lundi 5 août prochain, il convient de rappeler que cette jeune Ivoirienne, activiste « pro-Gbagbo » défendant la Souveraineté de la Côte d’Ivoire, avec deux autres Résistants et Patriotes Ivoiriens de France attendent un autre procès à Paris, à la demande du Chef de l’Etat ivoirien Alassane OUATTARA lui-même, pour une histoire de « mallettes d’argent (de l’Etat ivoirien) » qui auraient été interceptées par les trois activistes à la résidence de M. OUATTARA à Paris.

La FIDHOP (la Fondation Ivoirienne pour les Droits de l’Homme et la vie politique), tout en respectant la Police et la Justice marocaines et en considérant l’engagement politique de la mise en cause, s’interroge et lance un appel à Sa Majesté MOHAMMED VI, Roi du Maroc.

·     La FIDHOP trouve en effet très suspecte les circonstances dans lesquelles le ‘’colis de drogue’’ aurait été retrouvé dans les affaires de dame DANEGNON, puisque cette dernière nie catégoriquement les faits et soutient plutôt avoir été piégée. La police marocaine serait-elle donc en mission pour neutraliser cette jeune dame avant son procès de Paris contre M. Alassane OUATTARA ?

·     La FIDHOP demande pourquoi l’on évoque un rapatriement vers la Côte d’Ivoire et non en France, alors que dame Edith DANEGNON réside en France depuis des années et qu’elle est mère d’enfants français ?

Au regard de ce qui précède, La FIDHOP sollicite l’implication personnelle de Sa Majesté MOHAMMED VI, Roi du Maroc, afin que soit respectée la présomption d’innocence de dame Edith DANEGNON, qu’elle bénéficie d’un procès juste, équitable, et qu’elle puisse regagner son domicile à Paris.

Fait à ROME, le 02 Août 2019

Dr BOGA SAKO GERVAIS, Président-Fondateur de la FIDHOP

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741