frenhaessw

États-Unis: les mesures de confinement diversement appliquées dans les États

Aux États Unis, le nombre de malades continue d’augmenter de manière exponentielle ; près de 210 000 personnes ont été testés positifs au coronavirus, pour 5 000 décès. Plus aucun État américain n’est épargné, mais les mesures de confinement sont appliquées de manière variable.

02 Avr 2020    
File d'attente devant un supermarché à New York, le 1er avril 2020. File d'attente devant un supermarché à New York, le 1er avril 2020. REUTERS/Brendan Mcdermid

 La majorité des États américains imposent à leurs habitants de rester chez eux, mais certains ont tardé à le faire: le gouverneur de Floride, l’un des cinq États les plus touchés, et qui compte de nombreux retraités, n’a instauré cette mesure que ce mercredi, écrit notre correspondante à Washington, Anne Corpet. Dans neuf États, les mesures de précaution sont partielles, elles ont été imposées par les districts ou les villes. Et cinq États ont seulement interdit les rassemblements et fermé les écoles.

Aucun ordre fédéral n’a été donné ; même en cas d’urgence nationale, le pouvoir d’imposer le confinement de la population est du ressort des États. Le président pourrait inciter les autorités locales à agir fermement, mais Donald Trump s’est pour l’instant refusé à faire.

 

Lutter aussi contre les cartels

Le président américain a en revanche lancé mercredi une opération militaire contre les cartels de drogue. Donald Trump est arrivé au point de presse quotidien consacré au coronavirus entouré non pas de médecin mais de généraux, escortés par le secrétaire à la défense. Il a annoncé que des navires de guerre allaient être déployés à l’est du pacifique et dans la mer des Caraïbes pour lutter contre le trafic de drogue.

Donald Trump a expliqué que les cartels tentaient de profiter de la situation créée par la pandémie pour venir tuer les américains avec leurs drogues. En attendant, le nombre de décès causés par le coronavirus a encore battu un record ce mercredi aux États-Unis avec 884 morts aux États-Unis en une journée.

De l'aide médicale russe

Un avion chargé d'aide humanitaire, envoyé par la Russie pour aider les États-Unis à faire face à l'épidémie de coronavirus, a atterri mercredi après-midi à New York, a indiqué la mission russe auprès de l'ONU, citée par l'AFP. Des images diffusées en direct sur le compte Twitter de la mission montraient des chariots-élévateurs en train de décharger les cartons empilés dans l'avion-cargo, un Antonov-124 des forces aériennes russes.

Le ministère russe de la Défense avait annoncé plus tôt mercredi le départ de l'appareil pour les États-Unis, « avec à son bord des masques médicaux et de l'équipement médical ». « Nous devons travailler ensemble pour battre le Covid-19. C'est pourquoi les Etats-Unis ont accepté d'acheter à la Russie du matériel de protection dont nous avions urgemment besoin », a indiqué dans un tweet le chef de la diplomatie américaine Mike Pompeo.

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde