frenhaessw

Mali : le patron de l'armée limogé après le massacre de Ogossagou

24 heures après le massacre de quelque 130 Peuls à Ogossagou dans le centre du Mali, le gouvernement malien a annoncé ce dimanche le limogeage des principaux chefs de l’armée.

25 Mar 2019    

Il s’agit du chef d‘état-major général des armées, M’Bemba Moussa Keïta, et ceux de l’armée de Terre et de l’Air.

Le nouveau chef d‘état-major des armées est le général Abdoulaye Coulibaly, selon un communiqué du gouvernement.

Par ailleurs, le président Ibrahim Boubacar Keïta a réuni dimanche un Conseil des ministres extraordinaire “pour annoncer la dissolution de l’association (de chasseurs dogons) “Dan Nan Ambassagou” pour dire clairement aux uns et aux autres que la protection des populations restera le monopole de l’Etat”, a déclaré à la presse le Premier ministre Soumeylou Boubeye Maïga.

Les sanctions contre les chefs de l’armée soulignent l’AFP, surviennent aussi après une attaque jihadiste le 17 mars contre un camp de l’armée à Dioura (centre) au cours de laquelle 26 soldats, selon un dernier bilan de source militaire, avaient été tués.

Une délégation gouvernementale s’est rendu à Ogossagou, le thâtre du drame.
Le secrétaire général de l’ONU s’est dit de son côté “ outré et choqué” par les massacres.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde