frenhaessw

Burkina : la société civile demande justice pour Sankara

Les manifestants sont partis du Palais du Conseil de l'Entente, à Ouagadougou, où Sankara a été tué.

16 Oct 2017    
Les manifestants à Ouagadougou Les manifestants à Ouagadougou

Ils étaient des centaines et reprenaient en chœur "justice pour Thomas Sankara". Ils ont marqué un arrêt à l'ambassade de France où ils ont remis un premier mémorandum.

La note demande la levée du secret Défense et l'ouverture d'une enquête judiciaire en France. A la justice militaire, point de chute de la marche, les manifestants ont remis un second mémorandum.

Ils disent être allés à la justice militaire pour encourager les juges en charge du dossier et leur demander aussi d'accélérer la procédure.

L'ancien président Sankara a été assassiné, de même que certains de ses compagnons, le 15 octobre 1987.

Avec BBC

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde