frenhaessw

RDC: nouvelles arrestations dans le cadre de l'enquête sur le massacre de Yumbi

La justice militaire a appréhendé plusieurs personnes cachées dans la forêt. Ces dernières seraient passées aux aveux et ont été acheminées à Kinshasa hier en début de soirée.

04 Aoû 2019    
Le siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à Yumbi parmi les bâtiments incendiés. Le siège de la Commission électorale nationale indépendante (Céni) à Yumbi parmi les bâtiments incendiés.

Il s’agit d’un contingent de vingt-cinq suspects, tous des hommes. Ils sont arrivés à Kinshasa samedi en début de soirée, à bord d’une embarcation qui a accosté discrètement dans les installations de l’ex-Onatra. De là, un pick-up de la justice militaire les a embarqués.

Selon nos sources, ces hommes ont été appréhendés en forêt dans la province de Maindombe. Ils sont soupçonnés d’avoir participé au massacre de Yumbi en décembre 2018, ajoutent les mêmes sources. Un officier des forces de sécurité aurait été identifié parmi ces suspects. Cet officier aurait également fourni des informations qui pourraient compromettre certains officiels.

Au lendemain des massacres de Yumbi, des milliers de personnes s’étaient réfugiées au Congo-Brazzaville, d’autres sur les îlots au milieu du fleuve Congo, d’autres encore dans la forêt de Yumbi même. Les premières enquêtes de la Monusco avaient fait état de plus d’un millier de morts. Le gouvernement a confié l’enquête à la justice militaire pour faire la lumière sur les événements qui avaient suivi l’inhumation à Yumbi, d’un chef coutumier Banunu à côté de la tombe de son père. Une provocation selon les Batende, ethnie rivale qui revendique le droit de propriété de la terre.

Avec rfi

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde