frenhaessw

Gabon : la protestation de Pierre-Emerick Aubameyang après la nomination de son père

Pour Pierre-Emerick Aubameyang, la nomination de son père François Aubameyang comme sélectionneur du Gabon, ne s’est pas faite dans les règles de l’art. Le joueur d’Arsenal a critiqué la Fédération Gabonaise de Football, expliquant que Pierre François Aubameyang n’avait pas donné son accord.

24 Sep 2018    

L’international gabonais visiblement très remonté s’est exprimé sur les réseaux sociaux. Il accuse la fédération gabonaise de football d’avoir nommé son père, Pierre François Aubame Eyang, sans son accord.

« Vous vous demandiez pourquoi j’ai des problèmes avec vous ? Pourquoi je ne voulais plus venir en sélection ? Ceci en est la démonstration encore une fois. Vous annoncez au monde entier, concernant mon père soit disant coach de l’équipe nationale alors que vous n’avez même pas eu son accord ! Le président de la fédération a appelé mon papa et ne s’est même pas soucié de son état de santé, lui qui est malade en ce moment… », a écrit le joueur d’Arsenal sur son compte Instagram.

Voir cette publication sur Instagram

Fega foot ( @fegafoot ) : Vous vous demandiez pourquoi j’ai des problèmes avec vous ? Pourquoi je ne voulais plus venir en sélection? Ceci en est la demonstration encore une fois. Vous annoncez au monde entier, concernant mon père soit disant coach de l’équipe nationale alors que vous n’avez même pas eu son accord ! Le président de la fédération a appelé mon papa et ne s’est même pas soucié de son état de santé, lui qui est malade en ce moment... Pour se précipiter et donner une conférence de presse alors que mon père lui as indiqué qu’il donnerait sa réponse le lendemain : négative (soit dit en passant). Sans même lui laisser le choix ni même négocier par exemple pour son staff ou autres... Bref le jour où la fédération ne fera plus preuve d’amateurisme, l’équipe nationale pourra alors peut être avancer et retrouver des résultats cohérents.

Une publication partagée par Aubameyang (@aubameyang97) le

Suite à la controverse qui a suivi, la fédération gabonaise de football (FEGAFOOT) a publié un communiqué dans laquelle elle renvoie la responsabilité au ministre des sports Alain Claude Bilie-By-Nze.

La tutelle, dit-elle, n’aurait pas tenu compte de la volonté d’Aubame Yaya de donner sa réponse le jeudi en après-midi. Alain-Claude Bilie-By-Nze l’aurait empressée de communiquer. La Fegafoot dit refuser d’assumer la responsabilité de «cette situation qui aurait pu être évitée au regard de la multitude de compétences locales, disposées à servir la Nation». Mis en cause, le ministère du sport n’a pas pour l’heure répondu.

Avec africanews

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde