frenhaessw

Cameroun : au moins 24 séparatistes présumés abattus par l’armée

Un officier supérieur camerounais a annoncé que les forces gouvernementales ont tué 24 personnes décrites comme séparatistes, lors des raids, dans la région occidentale du pays.

18 Jui 2020    

 Le général Valere Nka, qui dirige les opérations dans les zones anglophones, a déclaré, mercredi, à la radio d’état, que l’armée avait mené deux opérations majeures, ces derniers jours, pour combattre les séparatistes dans la région du nord-ouest, où un conflit a éclaté, il y a près de trois ans, ainsi que dans la région du sud-ouest. Il s’agit de sa deuxième déclaration en une semaine. Mardi, il avait déclaré à la télévision CRTV que 13 «terroristes» avaient été tués, lors d’un premier raid dans les villes de Bali, Batibo et Widikum, où des séparatistes avaient barricadé une route menant au Nigeria voisin, rapporte The Defense Post.

Onze autres ont été tués dans un camp séparatiste de la ville de Mbokam, et des soldats ont saisi une douzaine d’armes, a expliqué Nka, qui n’a pas indiqué quand les opérations ont été effectuées. Les observateurs des droits de l’homme condamnent régulièrement les exactions, commises contre les civils, par les deux parties au conflit, qui a coûté la vie à plus de 3 000 personnes et forcé au moins 700 000 personnes à quitter leurs domiciles. Des décennies de griefs contre une discrimination perçue par la majorité francophone sont devenues une déclaration d’indépendance en octobre 2017, suivie d’une répression gouvernementale.

 

    Source: Benin Web TV

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde