frenhaessw

Côte d'Ivoire: le PDCI appelle à une refonte complète de la CEI

La Côte d’Ivoire n’a pas « pleinement rempli les obligations qui lui incombent de garantir la confiance du public et la transparence dans les affaires publiques », selon une décision de justice de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples. L’institution constate aussi « l’absence de mécanisme garantissant la désignation en toute transparence des membres de la CEI par les partis politiques ».

17 Juil 2020    
Henriette Lagou du GP-Paix, membre de la nouvelle commission électorale indépendante, prête serment devant le Conseil constitutionnel ivoirien, le 27 septembre 2019. Henriette Lagou du GP-Paix, membre de la nouvelle commission électorale indépendante, prête serment devant le Conseil constitutionnel ivoirien, le 27 septembre 2019. Sia KAMBOU / AFP

 C’est un jugement sévère pour l’État de Côte d’Ivoire. Dans son arrêt, la CADHP pointe le « déséquilibre manifeste du nombre de présidences des Commissions électorales locales proposé par le parti au pouvoir ». En effet, 98% de ces commissions sont présidées par un membre du RHDP. Les juges demandent d’ailleurs au gouvernement ivoirien de « prendre les mesures nécessaires pour garantir que de nouvelles élections soient organisées au niveaux locaux ».

Après lecture de cet arrêt, le PDCI, à l’origine de la requête, va plus loin et appelle à une refonte complète de la CEI. Henri Konan Bédié, le président du parti d’opposition et candidat à l’élection, a demandé à ses militants de « manifester leur soutien » à cette décision de justice. Mais à 100 jours de l’élection, une refonte de la CEI, même au niveau local, « paraît très difficile », constate le politologue Sylvain N’Guessan. « Techniquement, on pourrait le faire » répond néanmoins un cadre de la CEI, « mais tout dépend de la volonté des partis politiques ».

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde