frenhaessw

Présidentielle 2020: Seth KOKO se positionne comme la véritable alternative

Invité spécial le dimanche 5 juillet 2020 de la chaîne panafricaine Afrique Média, Seth KOKO a confirmé la détermination de son Mouvement politique L'ALTERNATIVE-CI a déjoué les pronostics de la présidentielle d'octobre prochain en sa faveur. 

08 Juil 2020    

Après avoir dévoilé les 12 chapitres de son projet de société et précisé qu'il est le candidat de la nouvelle génération et du réel changement, le président a confirmé qu'il sera la surprise de la prochaine présidentielle. 

Pour ce faire, Il a appelé la société civile à œuvrer sans relâche afin d'arracher le pouvoir par les urnes des mains des traditionnels partis politiques aux conflits interminables, dont les actions de ces trentes dernières années n'ont abouties qu'à des guerres qui se sont soldées par plus de 3000 morts de 2010 à 2011. 

Souhaitant une reconnaissance de l'Etat, pour l'ex Président Laurent GBAGBO, au cas ou celui-ci ne serait pas candidat ou élu, Seth KOKO prévoit d'élever Laurent GBAGBO au rang de Président du Conseil d'Etat qu'il créera dès son élection. Ce projet qui rentre dans son programme de réconciliation nationale est motivé par le fait que pour lui, Laurent GBAGBO a tout seul payé pour les erreurs de son prédécesseur Henri Konan BÉDIÉ et de son successeur Alassane OUATTARA ainsi que pour toute la classe politique ivoirienne de sa génération.

Le Conseil d'Etat rassemblera en son sein les anciens chefs d'Etat et de Gouvernement.  

"Le processus de réconciliation et de la relance économique devront désormais être dirigés par un gouvernement issu des cadres de la jeune génération du pays tout en recrutant également dans les différentes forces politiques en place", a martelé le candidat. 

Il a appelé le Chef de l'État sortant, Alassane OUATTARA à s'assurer une retraite paisible en organisant une élection présidentielle transparente et crédible. En commençant par le repport du scrutin d'octobre 2020, la mise en place d'une CEI consensuelle et crédible. 

Aussi a-t-il indiqué que depuis 5 mois aucun parti politique n'a eu le droit de rassembler plus de 50 personnes en un seul lieu pour cause de la Covid19 et cela n'est pas prêt de changer dans les 3 mois à venir, sans ignorer les fraudes sur la nationalité constatées en cours au profit du parti au pouvoir. 

"La CEI actuelle appartient au Chef de l'État. Elle ne pourra donc pas organiser une élection présidentielle en toute impartialité" a souligné l'invité de la chaîne panafricaine . 

Abordant la question des divergences des Chefs d'États de la CEDEAO au sujet de l'ECO, future monnaie unique de la communauté,  le candidat a désapprouvé la position du Président ivoirien. Il a dit soutenir la position du Président Nigérian, Mamadou BUHARI non sans conseiller au Président Ouattara d'éviter de prendre de façon solitaire des décisions engageant l'avenir de toute la sous-région.

Seth KOKO qui par ailleurs est Lobbyiste de métier et un homme de réseaux a terminé son propos non sans appeler la France, les États-Unis d'Amérique, l'ONU, l'UA et la CEDEAO à se racheter en s'impliquant avec sincérité dans le processus électoral en cours le plus rapidement possible afin d'éviter une énième guerre poste électorale à la Côte d'Ivoire. 

#SercomSK

www.lalternativeci.org

www.sethkoko.com

Afrique Media TVLe monde c'est nous.

Tweets afm

Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde

Nos Contacts

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 +237 690887878
 +240 555898682
 +235 92521741
Newsletter

Recevez par mail les dernières actualtités

  • Les articles à la une
  • L'actualité du monde